Petit moment d’histoire pour les Arrageois. Toujours d’actualité pourtant